Cloud Computing : quel modèle de déploiement choisir ?

Il existe plusieurs modèles de Cloud Computing. Chaque type présente ses propres avantages et inconvénients. Afin de choisir la solution adaptée aux besoins de votre entreprise, une bonne compréhension de chaque concept est indispensable. 

Dans cet article, nous examinons de près les 4 principaux modèles de déploiement du Cloud, avec leurs atouts et leurs limites ! 

 

Qu’est-ce que le Cloud Computing ?

Petit rappel pour commencer : le Cloud Computing désigne une infrastructure comportant des services informatiques à la demande (applications, stockage, logiciels…) accessibles par Internet, via une plateforme spécialisée. 

Plutôt que de posséder votre propre infrastructure informatique ou votre centre de données interne, vous déléguez et louez l’accès à ses services ; vous payez simplement pour les ressources exploitées. 

 L’avantage principal de cette externalisation est de pouvoir utiliser cette ressource en toute autonomie, sans vous soucier des contraintes matérielles et techniques. Donc en plus d’écarter des coûts d’installation parfois élevés, vous évitez la complexité liée à la maintenance de votre propre infrastructure informatique. Par ailleurs, vous minimisez les risques d’indisponibilités et d’insécurité.  

Plusieurs modèles de Cloud Computing sont disponibles, répondant chacun à des spécificités techniques et besoins propres. Nous avons choisi de passer en revue les 4 principaux types de cloud : public, privé, communautaire et hybride. 

 

Le Cloud public

Déployé sur une infrastructure informatique externe, le cloud public propose un environnement partagé et cloisonné entre plusieurs clients. Les clouds publics les plus connus sont Microsoft Azure, Amazon Web Services, Google Cloud ou encore IBM Cloud. 

Ces services peuvent être gratuits, freemium ou nécessiter un abonnement en fonction des ressources informatiques que vous consommez. 

 

Le principal avantage du Cloud public

Très rentable, le cloud public offre un accès à une infrastructure informatique de pointe, sans avoir à l’acheter et à engager du personnel qualifié pour l’installer et l’entretenir. 

 

La principale limite du Cloud public

Cependant, le principal inconvénient du cloud public concerne la sécurité et la confidentialité des données. Par exemple, ce modèle de déploiement ne peut répondre à de nombreuses exigences de conformité réglementaire, car leurs clients partagent la même infrastructure informatique.  

Par conséquent, il n’est pas adapté aux charges de travail informatiques sensibles et critiques.  

 

 

Le Cloud privé

Le cloud privé, comme son nom l’indique, est dédié à une seule entreprise. Ici, il n’est pas question de partager l’infrastructure avec d’autres clients. Cette dernière se trouve généralement derrière un pare-feu auquel vous accédez par l’intranet de l’entreprise via des connexions cryptées.  

Les ressources du service cloud peuvent être situées sur place ou exploitées par un fournisseur tiers hors site.  

 

Les avantages du Cloud privé

Personnalisable, le cloud privé répond aux besoins uniques de votre activité. Grâce à une meilleure visibilité et à un meilleur contrôle de l’infrastructure, les entreprises peuvent exploiter des charges de travail informatiques sensibles sans compromettre la sécurité et les performances. 

 

Les limites du Cloud privé

Lors du déploiement d’un cloud privé, l’entreprise est responsable de la gestion de ses applications. Même si cela offre un contrôle important sur le plan logiciel, elle doit – en contrepartie – employer ou former du personnel capable de gérer cet aspect développement. 

 

 

Le Cloud communautaire

Plateforme d’hébergement multi-locataires, le cloud communautaire implique généralement des industries similaires, ou des entreprises complémentaires, aux objectifs communs. Elles ont alors tout intérêt à partager leurs ressources et utiliser le même matériel.  

 

Le principal avantage du Cloud communautaire

En partageant l’infrastructure entre plusieurs entreprises, le cloud communautaire leur permet de réaliser des économies. Les données restent en partie segmentées, sauf dans les zones où l’accès partagé est convenu et configuré. 

 

Les limites du Cloud communautaire

Tout comme pour le cloud public, le mode de déploiement communautaire pose des problèmes de sécurité et d’isolation des données. Malgré le cloisonnement, les risques de failles ou d’attaques existent, surtout lorsqu’on multiplie le nombre d’utilisateurs. 

 

 

Le Cloud hybride

Comme son nom l’indique, le modèle de déploiement hybride propose une infrastructure qui combine des solutions de cloud computing public ET privé. 

Les données sensibles restent dans le cloud privé où des normes de sécurité élevées peuvent être maintenues. Les opérations qui n’utilisent pas de data sensibles sont effectuées dans le cloud public, où l’infrastructure s’adapte à la demande.  

Les coûts peuvent donc être réduits ou modulés en fonction des variations d’activité et de production. 

 

Les avantages du Cloud hybride

L’atout majeur du cloud hybride concerne sa flexibilité : vous pouvez facilement dispatcher vos besoins entre public et privé. Le but étant de protéger vos données confidentielles, tout en rendant accessibles les outils, fichiers et autres applications nécessaires au travail de vos collaborateurs. 

Par ailleurs, vous n’êtes pas limité à une seule plateforme ou à un plafond de ressources. Le cloud computing hybride évolue en fonction de vos besoins, de votre activité et à la demande de vos utilisateurs. 

 

Les limites du Cloud hybride

Le coût peut être cité comme une limite. Le cloud hybride n’est pas plus coûteux, mais il est parfois difficile de juger ses besoins. Il peut être tentant d’allouer plus de ressources ou de services que nécessaire, ce qui augmente la facture.  

Cependant, l’autre inconvénient réside dans l’interaction entre les 2 modèles. Beaucoup de données transitent entre le côté privé et le côté public, ce qui engendre parfois des problèmes de transferts ou de sécurité. 

 

 

Choisir le bon modèle de déploiement du cloud peut être un défi. De nombreuses considérations doivent être prises en compte pour sélectionner la solution adaptée à votre activité. N’hésitez pas à vous faire accompagner, par une entreprise comme Alticap, pour déployer une infrastructure cohérente avec votre charge de travail. 

 

 

Vous voulez en savoir plus sur le cloud computing et notamment ses garanties en termes de sécurité ?

Téléchargez gratuitement notre ebook « La sécurité dans le Cloud » :
Partager l'article
Appelez-nous pour tout renseignement !
Agence ALTICAP TOULOUSE
Appelez-nous pour tout renseignement !
Agence ALTICAP ROUEN
Appelez-nous pour tout renseignement !
Agence ALTICAP RENNES
Appelez-nous pour tout renseignement !
Agence ALTICAP PERPIGNAN
Appelez-nous pour tout renseignement !
Agence ALTICAP PARIS
Appelez-nous pour tout renseignement !
Agence ALTICAP NANTES
Appelez-nous pour tout renseignement !
Agence ALTICAP LE HAVRE
Appelez-nous pour tout renseignement !
Agence ALTICAP BORDEAUX
Appelez-nous pour tout renseignement !
Agence ALTICAP ANNECY
Appelez-nous pour tout renseignement !
Agence ALTICAP ANGERS
Appelez-nous pour tout renseignement !
ALTICAP TELECOM
Appelez-nous pour tout renseignement !
Agence ALTICAP CAEN