Comment réduire le coût d’un recrutement ?

femme qui attend pour un entretien d'embauche

Entre 3 000 et 10 000 € ! C’est le coût moyen d’un recrutement pour une entreprise. Même si ce chiffre varie en fonction du poste et du secteur d’activité, il peut être multiplié par 3 en cas de recrutement raté. Aïe…  

D’où la nécessité d’anticiper au mieux ces charges en amont et d’essayer de les réduire pour un recrutement plus efficace. Dans cet article, Alticap vous délivre 5 conseils pour recruter un talent, en maîtrisant votre budget ! 

 

1. Puiser dans votre équipe actuelle

La première étape pour réduire le coût d’un recrutement est de miser sur vos collaborateurs actuels. 

Identifiez les compétences clés pour le poste et voyez si elles ne sont pas déjà disponibles en interne. Mettez à profit les chefs d’équipe ou le DRH pour trouver un salarié avec la formation et les compétences nécessaires. 

Vous pouvez également analyser les objectifs de carrière de vos employés pour trouver une opportunité de mise à niveau. Les coûts liés au processus de recrutement que vous économisez peuvent servir à former un salarié motivé ! 

Par ailleurs, cette bonne pratique vous permettra également de retenir plus longtemps vos collaborateurs. S’ils savent qu’ils peuvent évoluer au sein de votre entreprise, ils seront plus enclins à y rester et à faire leurs preuves. 

Sur le long terme, cette stratégie contribue à réduire les besoins de recrutement (et les coûts inhérents !). 

 

2. Miser sur la cooptation pour réduire le coût d’un recrutement

Une autre manière de mettre à profit votre équipe interne consiste à recourir à la cooptation. Vous demandez à vos collaborateurs de vous recommander un talent moyennant une prime spéciale. 

Cette stratégie offre 2 avantages : 

1) Les employés sont susceptibles de ne recommander que des personnes qui correspondent aux exigences du poste et à la culture de l’entreprise. 

2) Vous éliminez la phase de publication et de recherche du processus. Vous passez directement à l’étape de l’entretien et, par conséquent, vous réduisez le coût de recrutement. D’ailleurs, si la cooptation fonctionne, vous accélérez aussi le processus d’intégration. 

Cette technique améliore aussi la rétention du personnel. En utilisant la cooptation, vous montrez à vos salariés que vous avez confiance en eux.  

Chez Alticap, nous sommes partisans de cette méthode, qui nous a permis de recruter 10 collaborateurs depuis sa mise en place, début 2020. Lorsque nous avons des besoins en recrutement, en plus de poster l’annonce sur notre site internet, nous la partageons sur Microsoft Teams auprès de nos équipes. 

Si un collaborateur nous recommande un candidat qui est ensuite embauché, il empoche une prime. Celle-ci varie en fonction de la complexité du recrutement et peut atteindre un mois de salaire. 

 

Femme qui passe un entretien d'embauche

 

3. Activer les canaux de recrutement pertinents

Les canaux de recrutement vont dépendre du poste recherché. Il existe des sites dédiés à des métiers ou secteurs d’activité, comme Cadremploi qui, comme son nom l’indique, s’adresse aux cadres ; Welcome to the Jungle réservé aux start-ups ; Réseau Tee pour les entreprises environnementales ; Talent.io pour les développeurs, etc. 

L’avantage ici est de vous adresser directement à votre cible et de recevoir des candidatures très qualifiées. 

Vous avez aussi les réseaux sociaux, LinkedIn en tête, qui permettent de dénicher des talents à moindres coûts. Et si vous recherchez un profil très précis, tournez-vous vers les groupes de discussion (sur LinkedIn ou Facebook) pour publier votre annonce. 

Pour déterminer les canaux de recrutement les plus rentables pour votre entreprise, surveillez ces éléments : 

  • Le nombre de candidats par canal 
  • Le nombre de candidats qualifiés par canal 
  • Le coût de l’annonce 
  • Le coût de l’annonce / le nombre de candidats potentiels 

 

4. Gérer sa marque employeur pour attirer les meilleurs profils

D’après un rapport de LinkedIn, bien gérer sa marque employeur permet de diviser par 2 vos coûts de recrutement.  

Pourquoi ? Parce que votre image de marque véhicule les valeurs et les codes de votre entreprise auprès de futurs candidats.  

Ainsi, vous recevez des candidatures provenant de profils en phase avec la culture de votre entreprise. Vous gagnez du temps dans la qualification, ce qui diminue d’autant le coût du recrutement. 

Gérer votre marque employeur passe essentiellement par les contenus partagés sur vos réseaux sociaux, dans la newsletter, sur le blog, via le site de l’entreprise… 

Pensez à :  

  • Soigner la rubrique « Carrière » de votre page LinkedIn, si vous en avez une. 
  • Mettre en avant vos employés via des vidéos, interviews ou photos des coulisses. 
  • Communiquer régulièrement sur vos valeurs et les associations que vous soutenez. 
  • Valoriser les opportunités d’apprentissage et de développement que vous offrez en interne. 
  • Montrer les coulisses et notamment les événements organisés pour souder votre équipe. 

 

Dernier conseil : pensez à surveiller votre note sur Glassdoor . Ce site permet aux salariés d’évaluer leur entreprise. Or, de nombreux demandeurs d’emploi consultent les avis des employés avant de postuler à une annonce. 

 

5. Automatiser une partie des tâches pour minimiser les coûts de recrutement

Les recrutements se suivent… et se ressemblent. Pour gagner du temps et réduire les coûts, pensez à automatiser les processus de : 

  • Publication de l’offre d’emploi  
  • Collecte des CV 
  • Traitement des candidatures 
  • Gestion et organisation des entretiens 

Un outil comme QuarksUp, par exemple, vous aidera à fluidifier le recrutement en ligne, grâce à une connexion directe aux sites d’emploi. Vous pouvez également l’utiliser pour filtrer vos candidatures, puis gérer vos collaborateurs au quotidien. 

L’objectif est de vous aider à réduire les coûts de recrutement, mais aussi de simplifier toute votre gestion RH !  

 

L’embauche d’un nouvel employé aura toujours un certain coût – en temps, en argent et en efforts. Mais avec une stratégie RH pertinente, qui combine talents internes, outils digitaux et bonne communication, vous pourrez réduire le coût d’un recrutement et prendre de meilleures décisions d’embauche ! 


Vous voulez connaître d'autres bonnes pratiques pour un recrutement réussi ? 

Téléchargez notre livre blanc :  Le Guide des bonnes pratiques RH.
Partager l'article
Partager l'article
Articles les plus lus
Contenus les plus téléchargés