PME : comment piloter sa trésorerie en temps réel ?

PME : comment piloter sa trésorerie en temps réel

Surveiller l’équilibre de son budget, placer l’excédent de trésorerie, effectuer des prévisions de résultat… ces process sont essentiels pour piloter au mieux les comptes de l’entreprise. Si ces missions tombent sous le sens, elles ne sont pourtant pas si simples à réaliser. Obtenir une visibilité en temps réel, mettre à jour ses tableaux de bord ou détecter des opportunités se révèle être un travail quotidien. Surtout si vous ne disposez pas des outils adéquats pour gérer les données de trésorerie.

Alors, comment instaurer efficacement un pilotage de trésorerie en temps réel dans votre entreprise ? Découvrez nos conseils…

 

 

Prédire les encaissements et décaissements

La base d’une gestion saine de trésorerie consiste à prédire les entrées et sorties d’argent. Idéalement, vous devez avoir une vision à 6 mois, voire un an, pour piloter au mieux vos finances. Cependant, les prévisions ne peuvent rester gravées dans le marbre. Plus à notre époque où la technologie évolue constamment, créant de la concurrence et de nouvelles attentes auprès des clients.

Des aspects qui présentent autant d’opportunités que de menaces pour votre trésorerie. La meilleure solution ? Obtenir des données en temps réel pour bénéficier d’une vision dynamique sur le moyen et le long terme.

Dès qu’un client change de contrat, que les coûts d’une matière première évoluent ou que tout événement agit sur les finances, les prévisions d’encaissement et décaissement fluctuent.

À n’importe quel moment du mois, de la semaine ou même de la journée, vous devez être en mesure de répondre aux questions suivantes :

  • Avez-vous suffisamment d’argent pour assurer les charges mensuelles ?
  • Quel est votre taux de marge actuel ?
  • Quel est l’état de votre fond de roulement ?
  • Quelle est votre marge de manœuvre dans le cas d’impayés de la part de vos clients ?

Mais vous devez aussi pouvoir vous projeter plus loin dans l’avenir et prédire – au mieux – vos capacités d’investissement sur des projets de long terme.

 

 

Détecter et placer l’excédent de trésorerie

Piloter en temps réel votre trésorerie permet de l’améliorer de façon continue, notamment en détectant rapidement un excédent pour le faire fructifier. À terme, ces placements optimisent la santé financière de votre entreprise. Notamment si vous savez parfaitement les choisir !

Avec une vision à jour de votre trésorerie, le choix entre placement ponctuel et récurrent est beaucoup plus facile. Par ailleurs, vous pourrez également mieux jauger les niveaux de risques acceptables, la durée du placement et le type d’épargne.

Enfin, chaque mouvement de trésorerie et chaque prédiction viendront nourrir votre réflexion sur les placements à réaliser ou retirer. Ce qui évite les prises de décision hasardeuses ou tardives. Chaque choix est mûrement réfléchi et, par conséquent, plus judicieux.

 

 

 

Faire vivre ses tableaux de bord

Qui dit pilotage de trésorerie dit tableaux de bord ! Pour gérer parfaitement l’aspect financier de l’activité, il est essentiel de réaliser régulièrement des reportings. Enfin, par « réaliser », nous entendons plutôt « consulter ». En effet, mettre à jour les indicateurs de performance à la main reste long et fastidieux. Sans compter que vous les obtenez plusieurs jours ou semaines après leur effectivité.

Afin de visualiser parfaitement son budget, le mieux reste d’automatiser le remplissage de ces tableaux, de sorte que chaque donnée se calcule et se mette à jour à l’instant T.

Vous pourrez, de manière régulière, vérifier l’état de votre trésorerie, comprendre les flux financiers, détecter les anomalies ou retards de paiement, et agir en conséquence.

 

 

Améliorer le rapprochement bancaire

Clé de voûte de la gestion de trésorerie, le rapprochement bancaire est une obligation légale qui garantit la fiabilité de vos comptes. Au-delà de l’aspect purement réglementaire, être en en mesure de rapprocher les écritures des mouvements bancaires consolident votre vue de trésorerie. Il ne s’agit plus seulement d’anticiper les encaissements et décaissements, mais de visualiser ceux qui sont réellement passés.

L’objectif est de détecter plus facilement les anomalies ou imprévus, comme des erreurs de facturation, des frais supplémentaires ou d’éventuelles actions frauduleuses.

Encore une fois, le but est d’ajouter de la réactivité et de l’efficience dans vos prises de décision.

 

 

S’équiper d’un logiciel de gestion financière

Générer des prévisionnels de trésorerie, détecter les opportunités de placement, faire vivre ses reportings, optimiser le rapprochement bancaire… Ces bonnes pratiques nécessitent l’utilisation d’un logiciel de gestion financière complet, qui centralise et interconnecte toutes les données de trésorerie.

Avec une telle solution, vous obtenez des informations en temps réel, qui vous permettent de créer des flux automatisés d’actions ou de gestion. Votre entreprise gagne en traçabilité, productivité et efficience. Quant aux responsables financiers, ils disposent des solutions nécessaires pour optimiser leurs fonctions et assurer la bonne santé de votre trésorerie, aussi bien sur le court que le long terme.

 

Pour savoir ce que le pilotage de trésorerie en temps réel apporte à votre entreprise :

Téléchargez notre livre blanc :  Les 6 enjeux du DAF 3.0, acteur stratégique.
Partager l'article
Partager l'article
Articles les plus lus
Contenus les plus téléchargés

LIVRE
BLANC

Renseignez votre email pour recevoir notre livre blanc « Les 6 enjeux du DAF » directement dans votre boite mail.

LE
GUIDE

Renseignez votre email pour recevoir notre guide « Le guide du fabricant sur la rentabilité grâce à la technologie » directement dans votre boite mail.

INFO
GRAPHIE

Renseignez votre email pour recevoir notre infographie « les 6 clés de la réussite des PME Industrielles » directement dans votre boite mail.