Afin de vous accompagner durant cette reprise, nous avons mis en place une page spécial REBOND.

Tout comprendre du CPF en 5 points !

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est entré en vigueur le 1er janvier 2015. Il s’adresse à tous les salariés et est propre à chacun. Aussi, celui-ci n’est pas lié à un contrat de travail. Il remplace le Droit Individuel à la Formation (DIF).

1/ Pouvoir se former tout au long de sa carrière 

Le CPF permet de suivre un salarié tout au long de sa vie professionnelle jusqu’à son départ en retraite. Chaque individu dispose d’un compte CPF sur Internet.  Lorsqu’une personne passe d’un emploi à un autre, elle ne perd pas ses heures de formation financées et à la possibilité d’en profiter. Le nombre d’heures de formation est limité à 150 heures. Un salarié à temps plein accumule 24h de droit à la formation par an, jusqu’à 120 heures puis 12 heures par an dans la limite de 150 heures. Toutes ces heures sont utilisées pour des formations de qualité faisant évoluer les compétences et connaissances du collaborateur.

2/ Une contribution unique pour l’employeur 

Selon les effectifs de l’entreprise :

  • 0,55 % de la masse salariale pour les entreprises de moins de 10 salariés
  • 0,8 % de la masse salariale pour les entreprises de 10 salariés et plus qui ont conclu un accord « 0,2% CPF »
  • 1 % de la masse salariale pour les entreprises de 10 salariés et plus

 

3/ Les avantages du CPF 

  •  Le CPF étant lié à un individu, celui-ci conserve les heures de formation acquises à vie ! Comme son nom l’indique, ce compte est personnel. Libre à tout à chacun de le consulter à sa guise.
  • Le nombre d’heures de droit à la formation est passé de 120 heures à 150 heures.
  • Le CPF est géré par la Caisse de Dépôts et Consignations. L’employeur n’est plus chargé  de fournir le nombre d’heures de droit à la formation à ses salariés.
  • En cas de changement d’entreprise, les heures acquises sont maintenues sans conditions. Les heures acquises sont conservées jusqu’au départ à la retraite.
  • Le CPF peut être utilisé soit à titre privé auquel cas le salarié réalisera la formation choisie en dehors de ces heures de travail, soit dans le cadre de son activité professionnelle en accord avec son employeur, auquel cas la formation choisie se déroulera pendant les heures de travail.
  • Pour utiliser son CPF, il faut avant tout que la formation soit certifiante et ou diplômante. La liste de ces formations est consultable sur le site CPF ou des OPCA (selon la branche).
  • Pour des salariés qui n’auraient pas encore le permis, le CPF pourra financer la préparation au code et au permis de conduire, sous certaines conditions, à compter du 15 mars selon un décret d’application de la loi « Egalité et citoyenneté ».

 

4/ Les inconvénients du CPF 

Les formations éligibles au CPF sont inscrites au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) auquel on ne peut déroger si l’on souhaite mobiliser son CPF, contrairement au temps du DIF où les formations financées n’étaient pas nécessairement certifiantes ou diplômantes.

 

5/ La date à retenir 

Au 1er janvier 2021, le DIF ne pourra plus être mobilisé et sera définitivement remplacé par le CPF.

 

Nos solutions Paie et RH

 

Article rédigé en collaboration avec Céline Masson, Responsable des Ressources Humaines pour le Groupe Alticap.

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook – LinkedIn – Twitter – Viadeo –  YouTube

 

Articles les plus lus

Yourcegid RH promet un avenir fleurissant à Herboratum !

Les PME, quel que soit leurs secteurs d’activité ont des besoins et des exigences quant à la gestion de leur Paie et leurs Ressources Humaines. Cegid répond aux demandes de ces entreprises avec des solutions flexibles et modulaires, alliant technologies de l’information et expertise métier…

Lire l'article »

Windows 7: c’est fini!

L’arrêt du support étendu de Windows 7 prend fin le 14 janvier 2020. Désormais, il

Lire l'article »

Votre sécurité est-elle conforme au RGPD ?

L’Indice d’Hygiène Informatique (IHI) vous permet d’évaluer votre système d’information.  
La sécurité de votre informatique est-elle à la hauteur des enjeux du RGPD ?
Les informations que vous détenez sur vos clients sont-elles suffisamment protégées ? 
En bref, votre informatique est-elle prête pour la digitalisation ?  

Lire l'article »

Contenus les plus téléchargés

LE
GUIDE

Renseignez votre email pour recevoir notre guide « Le guide du fabricant sur la rentabilité grâce à la technologie » directement dans votre boite mail.

INFO
GRAPHIE

Renseignez votre email pour recevoir notre infographie « les 6 clés de la réussite des PME Industrielles » directement dans votre boite mail.

LIVRE
BLANC

Renseignez votre email pour recevoir notre livre blanc « Les 4 étapes essentielles pour mieux gérer sa production » directement dans votre boite mail.