Windows 11 : pourquoi votre entreprise doit-elle l’adopter ? 

Windows 11 pour les entreprises

En plus d’une refonte graphique moderne et intuitive, ce nouveau système d’exploitation offre des évolutions en termes de performance et de sécurité. Tout ce dont votre entreprise a besoin pour améliorer sa compétitivité !  

Alors, passons en revue le matériel nécessaire à l’installation de Windows 11 et ses principaux avantages… 

 

 

L’équipement minimum requis pour passer à Windows 11

Une étude de Lansweeper révèle que 55% des entreprises sont incapables de passer à Windows 11 ! Microsoft a priorisé la sécurité de cette nouvelle version d’OS (tout comme pour Windows Server 2022). Pour cela, l’éditeur s’appuie sur des standards matériels très strictes. Par conséquent, de nombreux postes de travail ne peuvent pas supporter la mise à jour. 

Bien que Microsoft ait changé sa position, permettant à quiconque d’installer manuellement Windows 11, une mise à niveau automatique n’est possible que si le CPU, la RAM et le TPM répondent aux exigences minimales prévues : 

  • Un processeur de 1 GHz (ou plus rapide), avec deux cœurs ou plus, compatible 64 bits  
  • 4 Go de RAM minimum (mais 6 Go conseillés) 
  • 64 Go de stockage minimum 
  • Une carte graphique compatible avec DirectX12 ou compatible avec les drivers WDDM 2.0 
  • Un écran d’au moins 9 pouces, doté d’une résolution HD (720p) 
  • La fonction « démarrage sécurisé » 
  • L’activation de TPM 2.0 

Vous pouvez valider la conformité de votre parc informatique, avant la migration, grâce à l’application PC Health Check. 

Si vous installez Windows 11 sans répondre à ces conditions, les performances et les futures mises à jour ne seront pas forcément garanties sur vos postes de travail. Ce qui est dommage, car ce nouveau système d’exploitation propose une nouvelle interface moderne et colorée, ainsi que de nombreux atouts en termes de productivité et de sécurité, que nous allons passer en revue dès maintenant ! 

 

 

Windows 11, un système d’exploitation plus sécurisé

Les premières données de Microsoft démontrent que les nouvelles fonctionnalités de sécurité proposées par Windows 11 ont permis de réduire de 60 % les logiciels malveillants sur les appareils testés. 

En plus des outils connus (Microsoft Defender, authentification unique multifactorielle des appareils vers le cloud, protection contre les logiciels malveillants…) qui travaillent ensemble en arrière-plan, Windows 11 introduit de nouveaux paramètres de sécurité. 

 

 

Une sécurité d’isolation matérielle

Windows 11 stocke les données sensibles derrière des barrières de sécurité supplémentaires, séparées du système d’exploitation. Les informations, y compris les clés de chiffrement et les informations d’identification des utilisateurs, sont protégées contre tout accès non autorisé et toute falsification.  

Dans Windows 11, le matériel et les logiciels travaillent ensemble pour protéger le système d’exploitation, avec VBS et Secure Boot intégrés et activés par défaut sur les nouveaux processeurs. Même si des acteurs malveillants pénètrent dans le système, ils n’iront pas loin. 

 

 

Plusieurs couches de sécurité des applications

Afin de renforcer la protection et la confidentialité des données, Windows 11 isole et contrôle les applications, l’intégrité du code, ainsi que les paramètres de confidentialité, afin de les protéger contre les failles et logiciels malveillants. Des fonctionnalités qui contribuent à préserver la confidentialité des données, tout en fournissant aux administrateurs les éléments dont ils ont besoin. 

 

 

La protection sans mot de passe

Les mots de passe sont au cœur de la sécurité numérique depuis des années. D’après Google, seuls 34 % des utilisateurs déclarent changer régulièrement leurs mots de passe et 66% utilisent le même pour plusieurs services.  

Pour limiter les risques de cybersécurité liés aux identifiants, Windows 11 propose la protection sans mot de passe aux postes intégrés à AzureAD. Après un processus d’autorisation sécurisé, les informations d’identification sont protégées par des couches de sécurité matérielle et logicielle. Vos équipes accèdent, en toute sécurité et sans mot de passe, à leurs applications et services Cloud. 

 

 

Productivité, le maître mot de Windows 11

Windows 11 a revu son interface et ses options pour fluidifier le travail au sein d’une équipe. 

Alors que cette option Snap Assist permettait d’agencer les fenêtres les unes à côté des autres, Windows 11 fluidifie cette possibilité avec Snap Layouts et Snap Groups. Vous pourrez entièrement personnaliser la disposition des différents documents, en fonction de la taille de votre écran et de vos besoins. La disposition est ensuite mémorisée sur votre bureau pour gagner du temps. 

Grâce à cette interface utilisateur simple et rationalisée, Windows 11 réduit la charge cognitive des employés. Ce qui leur permet d’améliorer leur productivité. 

 

 

Une meilleure intégration de Microsoft Teams

Grâce à une meilleure intégration de Microsoft Teams, vos équipes peuvent se connecter plus facilement et rapidement depuis la barre des tâches. Il n’y a plus besoin de lancer l’application pour organiser des appels, lancer des discussions privées, partager des documents ou communiquer par tchat avec son équipe.  

Toujours dans un souci d’améliorer l’expérience utilisateur, Windows 11 vous permet de partager une fenêtre pendant un appel, sans perdre l’accès à votre barre de tâches.  

D’ailleurs, Power Automate s’intègre au bureau Windows (et à Microsoft Teams). Désormais standardisé, cet outil permet à vos collaborateurs de créer des automatisations – sans programmation – pour certaines tâches récurrentes. De quoi gagner en productivité au quotidien ! 

 

De nouveaux outils pour les développeurs

Windows 11 dispose d’un nouvel outil PWABuilder3 et du Windows App SDK pour créer des Progressive Web Apps (PWA). Ces applications pourront être compatibles avec Windows 10 également, dans le cas où vous conserviez certains ordinateurs sous ce système.  

Un outil très pratique si vous développez des applications internes pour améliorer la productivité de vos équipes ! 

 

Vous souhaitez passer à Windows 11 ? Nous vous conseillons de faire appel à un prestataire informatique, en mesure d’identifier la compatibilité matérielle de vos postes de travail, pour vous proposer une solution de migration sur mesure.  

Partager l'article
Partager l'article
Articles les plus lus
Contenus les plus téléchargés