Gestion industrielle des PME : comment l’optimiser ? 

C’est un grand défi, mais un défi salvateur pour les PME en quête de productivité : l’adoption de la technologie dans le processus de production. Stop aux tableaux Excel parfois complexe à liredifficile à partager (souvent développés par une personne de l’entreprise), place aux tableaux de bord intelligents et intuitifs ! 

La transformation numérique et l’automatisation s’imposent comme les clés de la réussite des PME dont la pérennité dépend de leur flexibilité, agilité et productivité.  

En tête de file de la digitalisation des pme industrielles : le logiciel de GPAO (Gestion de Production Assistée par Ordinateur). Un outil multifonction qui permet à l’ensemble des équipes de planifier, gérer et analyser vos projets 

 

 

L’amélioration des coûts de production

Au cœur de l’optimisation de la gestion industrielle : la réduction des coûtsUn avantage majeur pour gagner en compétitivité.  

Grâce à un logiciel de GPAO, vous pouvez : 

  • Optimiser l’utilisation de vos ressources, 
  • Augmenter la visibilité de vos charges, contraintes de production incluses, 
  • Rationaliser les achats, 
  • Mieux gérer les approvisionnements de stock en fonction de vos besoins réels. 

Ceéléments sont capitaux. La gestion des stocks est un point central dans la gestion industrielle des PME. Trop de stock, c’est une marge qui s’affaiblit ; un manque de matières premières, et c’est la productivité, ainsi que la relation client, qui en pâtit. Dans les deux cas, c’est le budget qui trinque. 

La technologie se mue alors en outil de réapprovisionnement, capable de calculer vos besoins netsL’avantage ? Moins de stock = une meilleure rentabilité. 

 

  

 

L’analyse constante de l’efficacité de sa gestion industrielle

Maximiser sa gestion industrielle nécessite un suivi des indicateurs de performance, comme : 

  • Le taux de rendement global 
  • Le taux de productivité 
  • Le taux de productivité par poste 
  • La durée moyenne du cycle de production 
  • La fiabilité des plannings et des prévisions 
  • Les délais de livraison 
  • Le taux de rotation des stocks 
  • Le taux d’arrêt dû aux ruptures 
  • Le taux de produits conformes 

 

Difficile d’avoir un suivi simple et performant lorsqu’on utilise de nombreux outils ou que les indicateurs sont dispatchés entre plusieurs services.  

Miser sur la technologie permet de structurer vos tableaux de bord et la nomenclature de votre production. Les temps de recherche sont considérablement réduits, tandis que les performances et modifications sont disponibles à tout moment, pour vos chefs d’équipe et de projets. 

Et ce n’est pas tout ! Suivre en temps réel les activités de votre chaîne de production vous offre une réactivité sans égale. Dès qu’il y a un blocage, une baisse de régime ou un arrêt inopiné, vous êtes informé. Vous pouvez alors prendre les décisions nécessaires pour corriger les problèmes et assurer la continuité de vos activités. 

 

 

L’optimisation par la performance des machines

L’entretien de vos outils fait partie intégrante des performances de votre gestion industrielle. Dès qu’une machine ralentit, s’arrête ou perd en efficacité, c’est toute la chaîne qui se grippe. Au final, c’est la satisfaction client qui est en jeu. 

Un logiciel de gestion de production sert de support à la maintenance de vos outils. Vous gardez un œil sur l’évolution des pièces, les entretiens réalisés et ceux à venir. L’amortissement de vos machines, comme les futurs coûts de remplacement, sont désormais prévus dans vos charges de production. 

L’objectif ? Optimiser leurs performances sur le long terme. 

 

 

 

Mieux planifier les capacités et délais de production

Une vision à 360° de votre gestion industrielle permet de répondre à des questions essentielles à l’optimisation de vos performances : 

  • Quels délais pouvez-vous proposer aux clients ? 
  • Quel est le taux de renouvellement des matières premières ? 
  • Quel enchaînement des tâches est le plus efficace ? 
  • Où se situe le niveau des stocks ? 
  • Un arrêt machine est-il prévu ou à prévoir ? Quelles seront les conséquences sur la production ? 

Par ailleurs, le responsable de la production doit jongler entre les demandes des clients, les capacités de ses fournisseurs et la disponibilité des prestataires. Une gestion optimale des plannings, ainsi que des livraisons, est obligatoire pour éviter les ruptures de production.  

Cette planification efficiente définit les bases de votre relation client. Elle assure, à ce dernier, de recevoir sa marchandise dans les délais impartis. En répondant pleinement aux exigences de vos clients, vous développez une relation de confiance, ce qui permet de conserver vos marchés. 

 

 

La force de l’externalisation

De par leur taille, les PME industrielles ont formé leurs collaborateurs à une forte réactivité et une flexibilité performante. Cependant, les missions peuvent rapidement s’accumuler et entraîner des erreurs. Recentrer chaque équipe sur son expertise apparaît comme la meilleure solution pour améliorer la chaîne de production. 

Quant aux autres tâches, si elles ne nécessitent pas une équipe complète, elles peuvent s’externaliser. Bien souvent, cette méthode permet de réduire les coûts (contrairement aux idées reçues !) grâce à un gain de productivité. 

 

 

L’optimisation de la gestion de production passe par un ensemble de bonnes pratiques à mettre en œuvre. Si vous voulez augmenter la productivité, tout en réduisant les coûts, opter pour la révolution technologique est le premier pas.  

 

 

Pour en savoir plus sur les méthodes d’optimisation de la production industrielle, téléchargez le Livre Blanc « Les 4 étapes essentielles pour mieux gérer sa production ».